Le troisième mois

Je me promène dans le jardin aux abeilles coincé entre une zone commerciale immonde et d’affreux bâtiments aux façades délavées. Je croise Louis Wain et Aloïse Corbaz. Griffonnant sur une feuille de musique, Frédéric Chopin est assis sur un banc en béton. Le vent me souffle des mots de Fernando Pessoa. Les autres tournent en boucle en écoutant Stromae.

« Le troisième mois » est une collection réalisée sur du papier de format A5 à l’aide de feutres, des encres de Chine, de mine de plomb et d’eau.